Axe Lettres modernes

Les recherches de l’équipe « Lettres modernes » couvrent principalement le domaine germanique, avec des chercheurs en littératures néerlandophone, allemande, judéo-allemande, et anglophone, mais également au-delà : littératures italienne et espagnole, ainsi que francophone par le biais d’études comparatives et comparatistes notamment. Les thématiques présentes dans l’axe « Lettres modernes » reflètent parcours des chercheurs individuels. On observe en outre un intérêt partagé pour les thématiques suivantes :

  • réception des œuvres : circulation, traduction, censure, génétique, intertextualité, etc ;
  • analyse de techniques narratives, rythme et aspects sonores de la littérature, apprentissage grammatical par l’étude de textes (littéraires) ;
  • relation liminale entre la littérature et le réel ou l’extralittéraire, p.ex. représentation du Progrès, intégration de théories scientifiques et philosophiques, description et ekphrasis, littérature de voyage, représentation des espaces, (auto)biographie et fictionnalité, etc ;
  • études d’auteurs ou d’œuvres, p.ex. Theodor Storm, Murray Bail, Tomasi de Lampedusa, etc.

La période chronologique couverte va du 19e au 21e siècle, même si certains chercheurs s’intéressent également à d’autres périodes, notamment par le biais d’un rattachement à une (ou plusieurs) autre(s) UR(s) comme Traverses, CEREP. Ces autres affiliations leur permettent d’enrichir leurs travaux, tant du point de vue thématique que du point de vue méthodologique, et de tisser des liens interdisciplinaires au sein de l’ULiège. De nombreuses études ont d’ailleurs un fort caractère interdisciplinaire intégrant des éléments issus de disciplines telles que la philosophie, psychologie, musicologie, traductologie, sociologie, les études culturelles, arts visuels, sciences de la communication.